Festival #6 2015

Vendredi 23 Octobre  / Les Cinéastes

Sous-Sols

1440064480398-8d940 im-keller-01-39945

Ulrich Seidl

Autriche 2015 VOstf 1h22 / DCP

C’est un film qui parle des gens et des caves, et de ce que les gens font dans leurs caves. C’est un film sur les obsessions. C’est un film sur une fanfare et les airs d’opéra, sur les meubles qui coûtent cher et les blagues désuètes, sur la sexualité et les salles de tir, sur la santé et le nazisme, sur les fouets et les poupées. Après une brillante parenthèse dans la fiction avec Dog Days, Import/Export ou la trilogie Paradis, Ulrich Seidl revient à ses premières amours, le cinéma documentaire, avec son approche très singulière du médium et ses tableaux vivants où chaque détail est arrangé méticuleusement. Plongée dans l’Autriche secrète avec une galerie de grotesques que n’auraient reniée ni Sherwood Anderson ni Diane Arbus, cet exercice brillant, souvent tragicomique, bénéficie d’un montage d’une musicalité hypnotique. Maxime Lachaud.

*****

Du samedi 24 octobre au 1er Novembre / Le Ciné Poche

The Savage Eye

film-the-savage-eye

Maddow, Meyers et Strick
Usa 1960 VOstf 1h08 / 35mm

Judith débarque à l’aéroport de Los Angeles. Une voix l’accoste, c’est le narrateur. Ensemble, ils traversent la ville, en s’enfonçant toujours plus loin dans les sept cercles de l’enfer. The Savage Eye, à mi-chemin entre le cinéma vérité et l’étude formelle, pratique une incision dans la société américaine des fifties à travers l’exploration psychique d’une femme dévastée par son divorce.

J’ai avorté M. le Procureur

159734

Étude de Houwer / Schröder
Allemagne 1971 Vf 1h23 / 35mm

À travers neuf portraits de femmes ayant recours à l’avortement, ce film « dépeint le caractère monstrueux que révèlent souvent ces pratiques barbares ». À la fin des années 60, l’Allemagne produit de nombreux films d’éducation sexuelle (ou Aufklärungsfilme) qui, derrière l’étiquette du documentaire pédagogique racoleur, permettent d’aller un peu plus loin dans l’érotisme et l’image choc.

Chaleurs Intimes

169_11032

Andrée Marchand
Fce 1976 Vf 1h27 / 35mm

A l’émission de radio À cœur Ouvert, Odette entend le témoignage bouleversant de son mari qu’elle avait quitté car il ne parvenait pas à la satisfaire. Drame de l’impuissance virile, où la musique envahissante , les décors kitsch, les dialogues ampoulés, la conviction appuyée et le ridicule des acteurs ne nous sont pas épargnés. Sensé être un mélo porno, à défaut d’émouvoir, l’excès fait rire.

Si Paris l’avait Su !

film-si-paris-l-avait-su

Terence Fisher
GB 1950 VOstf 1h21 / 35mm

Une jeune anglaise et son frère arrivent à Paris pour visiter l’Exposition Universelle de 1889. Le lendemain de leur installation à l’hôtel, le frère a disparu. Tous prétendent que la jeune fille est arrivée seule. Avant de devenir le cinéaste phare de la Hammer, Fisher nous livre un film redoutable d’efficacité et de malice où le rationalisme britannique est opposé à la fourberie des Français.

Zabriskie Point

Zabriskie-Point-788x1024

Michelangelo Antonioni
Italie-Usa 1970 VOstf 1h45 / 35mm

Los Angeles, années 60. Travellings furieux sur les enseignes, le paysage urbain mangé par la pub, les gondoles de supermarché noyant le client. Mark fuit un piquet de grève étudiante qui tourne à l’assaut policier. Dans un film désillusionné et violent, Antonioni dénonce l’individualisme bourgeois et la société de consommation. Une splendeur en Cinémascope, un opéra contemporain.

Victor Victoria

ob_e6b0b6_victor-victoria-1982-10-g

Blake Edwards
GB-Usa 1982 VOstf 2h12 / 35mm

Après une audition ratée, Victoria, qui a pourtant une superbe voix d’opéra, erre, affamée, dans le Paris des années 30. Elle décide de s’offrir un repas luxueux et, pour échapper à l’addition, glisse un cafard dans la salade. À la fois comédie burlesque, film musical et ébauche d’intrigue policière, cette œuvre séduit toujours par son ambivalence entre un certain classicisme et une extrême modernité.

*****

VOYAGE DANS LE TEMPS

Conférence Dr Leclercq :

P1150944

Les tactiques du tic-tac . Saint Augustin, dans ses Confessions, s’interroge. « Qu’est-ce donc que le temps? Si personne ne m’interroge, je le sais ; si je veux répondre à cette demande, je l’ignore. » Plus tard, Newton, puis Einstein et Pascal Obispo ont tenté de lui répondre. Mais quels sont les consensus actuels sur le temps ? La SF peut-elle inspirer la science ? Et le temps n’est-il vraiment que de l’amour ?

La Machine à Explorer le Temps

monsters_csg330_the_time_machine

George Pal
Usa 1960 VOstf 1h43 / 35mm

1er janvier 1900, George apparaît fatigué et sale au milieu du groupe d’amis qu’il a convié. Il revient d’un voyage effectué à travers le temps. Avant que Marty McFly emprunte la DeLorean, qu’un cyborg du futur traque Sarah Connor, et que le Docteur affronte les Daleks… Il y avait George. Retour sur la première adaptation cinématographique du célèbre roman de H.G. Wells.

Timecrimes

yCatal5BcOyrVMSfKJQtfT88QvQ

Nacho Vigalondo
Espagne 2007 VOstf 1h32 / Num.

Un homme fait accidentellement un voyage dans le temps et se retrouve confronté à lui-même une heure auparavant. Comédie fantastique sous forme de casse-tête ludique, le premier long de Nacho Vigalondo promène son public au milieu des paradoxes temporels où un homme des plus banals et au quotidien des plus ordinaires, se retrouve dans une situation paranoïaque inextricable.

*****

Les Démons de la Liberté

les-demons-de-la-liberte-brute-force-22-09-1948-30-06-1947-18-g

Jules Dassin
Usa 1947 VOstf 1h38 / 35mm

Le pénitencier de Westgate, surpeuplé, est un lieu sur lequel la violence et la peur étendent leur empire. Ici, les surveillants sont démunis et débordés face à la rage de certains prisonniers. Bien que définis par le genre « film de prison », Les Démons de la liberté surprend comme une oeuvre inclassable, mélangeant l’expressionnisme du film noir et l’emphase du film politique.

Les Forbans de la Nuit

Richard WIDMARK

Jules Dassin
GB 1950 VOstf 1h41 / 35mm

Suite à la rencontre de Gregorius, un champion de lutte, Harry décide d’organiser des combats. Ce dernier utilise toujours des combines louches pour mener à bien ses projets. Dassin dévoile, sans aucun romantisme, un pessimisme fondamental sombre et sans espoir sur les vertus de l’homme, toujours prêt à trahir comme il aura pu l’expérimenter lui-même à cette période noire du maccarthysme.

Super Inframan

inframan2-1024

Shan Hua
Hong Kong 1975 Vf 1h28 / 35mm

Des créatures abominables sont envoyées dans notre monde par une reine maléfique. Pour contrer cette menace, un professeur transforme l’un de ses assistants en Super Inframan. Quand les Shaw Brothers tentent de concurrencer les super héros japonais, on obtient un super nanar : décors et costumes kitsch et ridicules, acteurs en roue libre, scénario dingue et effets spéciaux d’un autre monde.

On Achève Bien les Chevaux

18833300.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sydney Pollack
Usa 1969 VOstf 2h09 / 35mm

Usa 1932 : La grande dépression. Robert et Gloria, poussés par le chômage et la misère, décident de participer à un marathon de la danse. Sorte d’ancêtre des reality-shows, ou descendants des combats de gladiateurs, ces barnums ignobles fonctionnaient sur l’exploitation de la misère, la compétition féroce entre individus et le spectacle de la déchéance humaine.

Koyaanisqatsi

art-koyaanisqatsi-620x349

Godfrey Reggio
Usa 1982 VOstf 1h26 / Num.

Ou La Vie tumultueuse , en langage Hopi. Ce film ne réinvente pas le cinéma, Vertov et Pelechian sont déjà passés par là. Il ne s’agit pas non plus d’une ode écologique ou alter mondialiste : ici, la machine rutilante qu’est l’humanité dévore autant qu’elle suscite l’admiration. Reggio nous propose juste d’adopter le point de vue atemporel des instances qui nous gouvernent, souligné par la musique de Glass.

La Règle du Jeu

Mila_Parely_actrice_film_La_Regle_du_Jeu_Jean_Renoir_1939

Jean Renoir
Fce 1939 Vf 1h50 / 35mm

Le marquis de La Chesnaye organise une partie de chasse sur ses terres en Sologne. Il convie ses amis fortunés dans son château pour le week-end. Référencé comme un des plus grands films de l’histoire du cinéma, La règle du Jeu procure un plaisir des sens immédiat avant de fournir son lot de richesses thématiques et un sentiment diffus d’éternité grâce à son mélange de comédie et de tragédie.

*****

ENTRE PÈRE ET FILS

Il était un Père

ozu pere

Yasujirô Ozu

Japon 1942 VOstf 1h34 / 35mm

Un enseignant, veuf, vit seul avec son fils unique. Lors d’un voyage scolaire, un accident survient, provoquant la mort d’un de ses élèves. Quand la vie simple de gens ordinaires débouche sur une poésie brillante, vibrante, partant du quotidien et tendue vers l’humanité. Un film sur le rapport filial où presque rien n’est dit et où pourtant tout est montré. Discret et précieux, un film aux échos infinis.

Le Territoire des Démons

baby-cart-1-screenshot1

Kenji Misumi
Japon 1973 VOstf 1h39 / 35mm

Baby Cart 5, opus à l’idéologie extrême, marque la dernière contribution de Kenji Misumi à la saga du loup solitaire et de son enfant. La conception patriarcale et féodale de la société japonaise est ici l’unique rempart à la désagrégation de la nation et à sa contamination par des valeurs mensongères et décadentes. Itto Ogami, le loup solitaire, se présente comme le garant d’une justice divine absolue.

X-Tro

xtro-1983-01-g

Harry B. Davenport
GB / Usa 1982 Vf 1h21 / 35mm

Après trois ans d’absence, Sam, réapparaît mystérieusement. Sa femme, entre-temps, a refait sa vie. Les retrouvailles sont délicates d’autant que Sam apparaît changé et qu’il exerce une influence inquiétante sur son fils. Avec son budget ridicule, ces décors étriqués et sa photographie minimaliste, Harry B. Davenport a réalisé contre toute attente un film inquiétant, étrange et surprenant.

*****

LES HORAIRES

Page7 festival6

Publicités